Les données de profil nutritionnel guident les efforts de mise à l’échelle de la NMNJE dans trois régions du Burkina Faso

Les participants aux ateliers régionaux sur la NMNJE tenus dans trois des 13 régions du Burkina Faso – Centre Nord, Nord et Sud-Ouest – ont utilisé les données de profil nutritionnel pour aider les équipes de gestion des districts sanitaires à élaborer des plans de travail pour la mise à l’échelle de la NMNJE par le biais des plateformes RMNCAH (Sante Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile et des Adolescents – (SRMNIA). Les mesures de la malnutrition chronique – à l’échelle nationale et régionale – figuraient parmi les données partagées lors des ateliers.

Les participants ont également réfléchi sur le pourcentage de mères déclarant pratiquer l’initiation précoce de l’allaitement maternel, le don de colostrum à leur bébé, l’allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois, l’introduction d’aliments complémentaires et la diversité alimentaire, parmi d’autres données. Les ateliers ont réuni 68 représentants de chaque district sanitaire des régions (50 hommes et 18 femmes).

A la fin de l’atelier, chaque district sanitaire s’est engagé à élaborer des plans d’action pour renforcer les interventions NMNJE. Il s’agissait notamment de mesures axées sur l’utilisation de données probantes pour la planification des services courants de nutrition et l’établissement d’objectifs clairs et réalistes en matière de prestation de services. Deux ateliers régionaux prévus dans les semaines à venir se concentreront sur l’achèvement des projets de plans de travail pour toutes les régions du pays. En savoir plus sur le travail d’A&T au Burkina Faso.