News

MDM Crew fait passer le message sur l’allaitement exclusif, atteignant les fans de hip-hop en Afrique de l’Ouest

Apr 17 2021

Comme on le dit, tout est dans le choix du moment. L’UNICEF Niger a contacté MDM Crew, au nom du comité national de l’initiative « Plus Fort avec le Lait Maternel Uniquement », pour qu’il contribue à l’initiative à travers une chanson, alors qu’un des rappeurs du groupe s’apprêtait à accueillir la naissance de sa fille. « Cela m’a permis d’en apprendre beaucoup sur les pratiques recommandées d’allaitement, les avantages du lait maternel et l’importance de l’allaitement exclusif pour le bébé, la mère et la société en général », a déclaré Majesty Sool, l’un des deux frères qui composent le groupe populaire du Niger. « Notre chanson était donc une forme d’auto-sensibilisation à l’allaitement et cela m’a vraiment aidé.”

MDM Crew
Les frères Sir Muslim et Majesty Sool (de la gauche vers la droite) composent le célèbre duo de rap MDM Crew. Crédit photo: MDM Crew.

Majesty Sool n’est pas une exception, tout de même. Une revue de littérature portant sur le rôle des hommes dans l’allaitement récemment publiée en 2018, associe les opinions positives des hommes sur l’allaitement à la probabilité que les femmes commencent et maintiennent l’allaitement[1]. De nombreux hommes jouent un rôle important dans le soutien aux femmes qui allaitent, en leur apportant un soutien pratique et émotionnel, et en défendant leurs intérêts. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : l’allaitement exclusif permet d’avoir des bébés en meilleure santé, car le lait maternel est la meilleure source de nutriments ; l’allaitement est également bon pour la santé de la mère. Les coûts du non-allaitement sont énormes – et bien connus ».

Le groupe MDM Crew a utilisé ses talents pour écrire le tube bien reçu « Plus Fort avec le Lait Maternel Uniquement », avec un afrobeat énergique et une mélodie entraînante et lunatique. L’initiative « Plus Fort avec le Lait Maternel Uniquement » (SWBO) a récemment échangé avec Majesty Sool, l’un des membres de MDM Crew….

SWBO : Racontez-nous un peu l’histoire de MDM Crew – Qui est le MDM Crew ? Comment votre groupe s’est-il formé ? Où vous êtes-vous rencontrés et comment avez-vous décidé de devenir un groupe de musique ?

MDM Crew : MDM est un groupe de rap composé de deux frères – Majesty Sool, 33 ans, et Sir Muslim, 28 ans. Nous sommes maintenant basés à Niamey après avoir passé plusieurs années à Agadez. Nous nous produisons depuis 10 ans et notre premier titre est sorti en 2006. Mais le groupe s’est fait remarquer entre 2008 et 2010 avec la sortie de notre premier album, « Enfant du bloc ».

SWBO : Quel type de musique jouez-vous ?

MDM Crew : Nous appelons notre style de musique du MDM ou « Posse Sound » – le son des guerriers. Mais dans un sens général, on pourrait qualifier notre musique de musique urbaine. Nous avons produit six albums et nous abordons des thèmes sociaux et des questions d’actualité – la consommation de drogue, le mariage précoce, l’éveil des consciences. 

SWBO : Qui sont vos fans ? Comment les décririez-vous ? Pourquoi aiment-ils votre musique ?

MDM Crew : Nous pensons que nos fans sont les meilleurs au Niger. Nos albums sont toujours très bien accueillis et se vendent bien sur le plan commercial. De plus, malgré toutes ces années, nous remarquons toujours de l’engouement autour de nos titres, et de nos albums par les fans qui ne ménagent pas leurs efforts pour s’en emparer. Compte tenu des messages – qui sont de nature à sensibiliser les gens – que nous transmettons à travers nos chansons, nous pouvons dire que notre public ou nos fans viennent de différentes générations – des tout-petits jusqu’aux adultes de plus de 40 ans.

SWBO : Quand l’UNICEF vous a approchés pour faire une chanson sur l’allaitement exclusif, quelle a été votre réaction ?

MDM Crew: Quand nous avons été contactés par l’UNICEF, au début, nous avons pensé que c’était une idée bizarre de chanter sur l’allaitement, surtout parce que dans le contexte socioculturel du Niger, ce genre de sujets est un peu tabou. En outre, les messages proposés pour la chanson concernaient des aspects délicats sur le plan religieux. Il fallait donc dans la composition s’adapter au mieux pour ne pas heurter des sensibilités dans la population. Mais finalement, la chanson a été très bien accueillie.

SWBO : Pourquoi la question de l’allaitement exclusif vous importe-t-elle ?

MDM Crew: L’idée de faire une chanson sur l’allaitement exclusif a coïncidé avec la naissance de ma fille. Cela m’a permis d’en apprendre beaucoup sur les pratiques recommandées d’allaitement, les bienfaits du lait maternel et l’importance de l’allaitement exclusif pour le bébé et la mère, et pour la société en général. Notre chanson était donc une forme d’auto-sensibilisation à l’allaitement et cela m’a été beaucoup bénéfique.

SWBO : Quelle est votre expérience en matière d’allaitement ? Avez-vous constaté l’impact de l’allaitement dans votre communauté ?

MDM Crew : A mon avis, la majorité des mères à Niamey et dans les grandes villes connaissent l’allaitement exclusif et le pratiquent, même s’il y a parfois des contraintes qui les en empêchent, notamment le retour au travail. Cependant, c’est surtout dans les zones rurales que la pratique consistant à donner de l’eau ou d’autres liquides ou aliments aux nourrissons de moins de 6 mois est la plus répandue. Par conséquent, il est essentiel que les actions menées dans le cadre de l’initiative dépassent la capitale et ciblent les zones rurales où les taux d’accès à l’internet et aux médias sont plus faibles, ce qui ne facilite pas la diffusion des messages auprès de ces populations.

SWBO : Parlez-nous de la chanson que vous avez écrite – que dites-vous dans la chanson ? Était-ce une chanson difficile à écrire ? Pensez-vous qu’elle a influencé la façon dont les gens perçoivent l’allaitement exclusif ? Comment ?

MDM Crew : Les messages véhiculés dans la chanson concernent l’efficacité et les avantages du lait maternel pour le bébé : c’est le premier vaccin du bébé, il prévient la diarrhée et les maladies respiratoires, il aide le bébé à grandir fort, intelligent et en bonne santé, il favorise les liens entre la mère et l’enfant, il contribue au bon développement du cerveau et de l’intelligence. Nous avons également mis l’accent sur la composition en eau (plus de 80 %) du lait maternel. Il y a déjà suffisamment d’eau dans le lait maternel, il n’est pas nécessaire d’en donner davantage au bébé pendant les six premiers mois de sa vie. Comme mentionné ci-dessus, il était un peu difficile au début de composer cette chanson sur l’allaitement, étant donné le contexte socioculturel au Niger où ces questions sont un peu taboues. Cependant, nous avons fini par trouver les bons mots et la chanson a été très bien accueillie.

Toutes les informations nécessaires à faire passer ont été fournies par le comité national restreint de l’initiative ‘’Plus Fort avec le Lait Maternel Uniquement’’. La chanson était si facile à retenir que nous avons vu plusieurs fans la fredonner facilement et de manière répétée. Cela indique que le message est passé et que les gens l’ont mémorisé. Néanmoins, je pense que nous aurions un plus grand impact si la chanson était diffusée plus largement et qu’elle atteignait les oreilles des populations rurales.

SWBO : Comment vos fans perçoivent-ils la question de l’allaitement exclusif ? Y accordent-ils de l’importance ? Comment votre chanson a-t-elle aidé vos fans à comprendre et à apprécier la question de l’allaitement exclusif ?

MDM Crew : Nous avons un groupe de fans sur Facebook et dans quatre groupes WhatsApp. Toutes nos nouvelles sorties sont partagées dans ces groupes. En ce qui concerne la chanson sur l’allaitement exclusif, les fans ont demandé à la partager au format MP3 pour pouvoir l’écouter facilement sur leur téléphone. Quant à l’appréciation et la pratique réelles de l’allaitement par les fans, il est difficile de le savoir.

SWBO : Quelle sont les perspectives pour MDM Crew ? Allez-vous jouer quelques spectacles bientôt, peut-être après la fin de la pandémie de COVID-19 ?

MDM Crew : Pas de visibilité pour le moment. Les mesures nationales de lutte contre la pandémie COVID-19 interdisent les rassemblements et les spectacles de toute sorte.

 
Newsletter