News

Ce que coûte au monde le manque de soutien à l'allaitement

Juil 27 2022

Par Dylan Walters (Nutrition International) et Sandra Remancus (Alive & Thrive)

En ce moment où le monde entier célèbre la Semaine mondiale de l'allaitement maternel, Nutrition International et Alive & Thrive ont le plaisir d'annoncer une mise à jour complète de l'outil Cost of Not Breastfeeding, avec des données pour pratiquement tous les pays du monde, un nouveau tableau de bord facile à utiliser et une fonction qui explore ce qui se passerait si les taux d'allaitement d'un pays augmentaient.

children and mothers lives savedChaque année, le manque de soutien concerté à l'allaitement maternel de la part des gouvernements du monde entier coûte à l'économie mondiale plus de 570 milliards de dollars US. Ces pertes, qui sont le résultat cumulé de la mortalité infantile et maternelle, de l'augmentation des coûts des soins de santé et de la réduction du potentiel du capital humain, peuvent être évitées grâce à de vigoureux efforts pour soutenir, protéger et promouvoir l'allaitement maternel.

L'allaitement maternel sauve des vies et préserve le développement. Il constitue la première vaccination de l'enfant, offre une protection contre les maladies infantiles courantes comme la diarrhée et la pneumonie, améliore le développement cognitif et est associé à une réduction de la prévalence du surpoids et du diabète plus tard dans la vie. L'allaitement maternel offre des avantages protecteurs pour les mères, en contribuant à prévenir les cancers du sein et des ovaires, ainsi que le diabète de type 2. 

Ces avantages se traduisent tous par des gains économiques - et le fait de ne pas allaiter entraîne des coûts immédiats et futurs, depuis le niveau familial jusqu’au niveau national. Le fait de ne pas allaiter entraîne une augmentation des coûts de santé lorsqu'il devient nécessaire de traiter des maladies qui auraient pu être évitées. Les dépenses des ménages augmentent car les familles doivent acheter des substituts du lait maternel pour leurs enfants, qui sont souvent coûteux. Enfin, la productivité future des enfants est réduite, ce qui entraîne une baisse de leurs revenus futurs et une perte de leur contribution à l’économie.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande la mise au sein précoce dans l'heure qui suit la naissance, l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois et la poursuite de l'allaitement avec une alimentation complémentaire jusqu'à au moins deux ans. En 2012, l'Assemblée mondiale de la Santé a fixé un objectif nutritionnel mondial de 50 % d'allaitement maternel exclusif à atteindre à l’horizon 2025, mais la plupart des pays ne sont pas en mesure d'atteindre cet objectif. 

Calcul du coût de ne pas allaiter

child deaths par anL'outil Cost of Not Breastfeeding est un outil de modélisation fondée sur des données probantes qui utilise des données en libre accès pour estimer les coûts sanitaires et économiques liés au fait de ne pas protéger, promouvoir et soutenir l'allaitement maternel. Lancé pour la première fois en 2019, l'outil était le premier du genre et a été utilisé par des organisations du monde entier pour inspirer de nouvelles directives et formuler des recommandations visant à augmenter les taux d'allaitement maternel dans le monde. Les méthodes et les résultats d'analyse de l'outil ont été publiés dans la revue Health Policy and Planning qui est devenue l'article le plus cité de l'année. 

Une nouvelle version actualisée de l'outil, disponible sur les sites Internet de Nutrition International et d'Alive & Thrive, contient des ensembles de données actualisés, de nouveaux indicateurs, une nouvelle fonction permettant de calculer les résultats pour différents scénarios ou objectifs, et un accès en ligne aux résultats pour plus de 180 pays. Grâce à cet outil, nous pouvons calculer de façon précise combien coûte le manque de soutien, de promotion et de protection de l'allaitement maternel dans un pays - non seulement en dépenses de santé, mais aussi en mortalité, en points de QI et en futur capital humain. 

Par exemple, à l'aide de cet outil, nous pouvons déterminer que l'allaitement maternel, conformément aux recommandations de l'OMS, peut prévenir chaque année plus de 500.000 décès d'enfants et de mères et près de 4,6 millions de cas d'obésité infantile dans le monde - et économiser 23,8 milliards de dollars US en frais de santé. L'allaitement maternel peut également prévenir la perte de 200 millions de points de QI et de 70,5 millions d'années d'éducation.

Ces résultats ne concernent pas seulement les gains potentiels futurs et les contributions économiques d'un enfant, mais aussi sa qualité de vie et sa capacité à réaliser pleinement son potential personnel.

La protection et la promotion de l'allaitement maternel par les pouvoirs publics sont essentielles

Notre objectif avec cet outil est de rendre ces informations aussi accessibles et conviviales que possible, afin que les décideurs et les militants de la cause puissent déterminer les impacts économiques, sanitaires et en termes de capital humain de l'investissement dans des politiques de soutien et de promotion de l'allaitement maternel. Les données probantes générées par l'outil feront partie intégrante de la sensibilisation des gouvernements, de l'industrie et des donateurs à l'urgence de généraliser la pratique de l'allaitement maternel.

La première version de l'outil Cost of Not Breastfeeding a été utilisée par le Collectif mondial pour l'allaitement maternel dans l’élaboration de l'argumentaire d'investir en faveur de l'allaitement maternel, à l'appui de ses sept actions politiques recommandées, qui exposent les mesures concrètes que les gouvernements peuvent prendre pour augmenter le taux mondial de mise au sein précoce, d’allaitement exclusif et prolongé. Ces mesures comprennent l'augmentation du financement, l'adoption et le suivi du Code de commercialisation des substituts du lait maternel, ainsi que la mise en place de politiques de congé familial rémunéré et d'allaitement sur le lieu de travail. La liste complète des actions politiques est disponible ici.

L'investissement des gouvernements est fondamental pour soutenir les femmes et les familles, et pour susciter les actions nécessaires à la généralisation de l'allaitement maternel dans le monde - pour sauver des vies, protéger la croissance, le développement et la santé économique, et offrir un meilleur avenir à leurs pays.

L'outil Cost of Not Breastfeeding fournit les preuves nécessaires pour inciter cette action. 

L'outil Cost of Not Breastfeeding a été développé entre 2017 et 2019 par le Dr Dylan Walters et Alive & Thrive, avec un financement de la Fondation Bill & Melinda Gates. En 2022, Nutrition International a mis à jour et développé la deuxième version de l'outil (dirigée par Sameen Ahsan, Sakshi Jain et Dylan Walters) en partenariat avec Alive & Thrive et Limestone Analytics, avec un financement du gouvernement du Canada.

Join the conversation

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
 
Newsletter